Cahier de vacances passeport

Et rien que d’en parler, j’ai envie de tuer mes parents !

Impossible de passer dans le rayon « Jouets de plage » du Leclerc sans voir ces maudits cahiers bleus qui permettaient de revoir tout le programme scolaire à travers des exercices colorés ! Au début on se dit « allez, comme ça à la rentrée, je déchire tout et maman sera contente » et au bout de deux jours, on comprend vite l’expression « Se tirer une balle dans le pied » ! C’était juste une frustration complète de voir son petit frère jouer à la console pendant qu’on mesurait la longueur de l’hypothénuse… Mal de crâne.

Une année, j’ai même tenté de prendre le passeport de l’année suivante histoire de prendre de l’avance sur mes camarades de classes… Résultat, j’ai redoublé cette année là.

Merci à Laurent d’avoir retrouvé ce bon coup de vieux.

passeport-original

33 Commentaires

  1. Ahaha, j’adorais ces cahiers… Tellement que je faisais tout d’un coup, la première semaine… ahahah.

    (bon, c’était la semaine que je passé seul chez mes grands-parents…)

  2. Bien qu’etant prof, j’ai eu une montee d’angoisse en voyant ce petit cahier qui a donne lieu a de nombreuse disputes dans la caravane… Les devoirs de vacances, c’est plus sympa a donner qu’a faire!

  3. je me rappelle qu’ils essayaient d’innover chaque année avec des autocollants, transparents, pour le rendre plus attractif… rien a faire, en vacances C’EST les vacances !!! jamais je n’achèterai ça à mes gosses !!!!

  4. Quelle honte, le cahier de vacances !!!! mes parents ont tenté le coup une fois, mais pas 2.
    Je n’ai pas dépassé la page 4 de mon cahier, non pas à cause de la difficulté des exercices, mais parce-que j’avais « malencontreusement » renversé mon Nesquik dessus !!! (Oups, quel dommage…)

  5. Horreur
    qu’est ce que je détestait faire les cahiers de vacances
    mon père voulais absoluement qu’on en fasse
    et ma mère détestait ça aussi mais fallais le faire
    je crois que j’ai jamais fini un cahier de vacances.
    Et dire que ça éxiste encore
    je plaint les enfants qui subissent encore ses cahiers.

  6. Est-ce que çà a apporté un plus dans la scolarité, j’ai un doute. Mes parents me conseillaient/m’obligeaient à en faire, mais je ne les terminai jamais. Effectivement une frustration dure à vivre, mais de mon côté j’ai du subir 3-4 ans maxi ces cahiers. Nostalgie teintée de cette vieille crainte enfantine qui ressurgi d’un coup lorsque je me rappelle des jours noirs ou mes parents me disaient qu’ils avaient acheté des cahiers de vacances ;-).

  7. Comme beaucoup je voulais l’acheter quand j’étais dans les rayons et une fois dans la caravane ça devenait le supplice.
    Autant j’étais bon élève en cours, autant en vacances mon cerveau était hermétique à tous devoirs et j’étais incapable de me motiver. De mémoire je n’ai jamais du dépasser les 5 exercices par cahier…

  8. Oh ben moi j’adorais et ma mère devait m’obliger à ne faire qu’une page par jour sinon j’aurai tout fini en une semaine. J’en ai même amené un une année à un camp scout et je le faisais pendant les temps libres.

  9. Oh moi je le voulais à chaque fois ! En fait, ma mère croyait que du coup je bossais, mais je fesais tous les exercices faciles (genre la première page c’était un texte avec des questions bidons et de la réécriture, et à la fin t’avais les maths)
    J’ai toujours détesté les maths alors ca je le fesais jamais (ou j’allais regarder les solutions:)

  10. quelle horreur!!! quand je voyais ça dans le caddie j’avais envie de dire « noooooooooon pas çaaaaa » lol et quand ma mère m’appellais pour faire des « exercices »…j’avais aussi envie de hurler « nooooooooon » :p traumatisants ces cahiers de vacances!!

  11. Et dire que j’ai dû aussi me taper ces satanés cahiers au collège, eh oui, pas qu’en primaire!! Une horreur lool Pourtant, sur le moment, lors de l’achat, j’étais ravie (oui, oui^^). Ce bleu et ces bonhommes sont si attractifs lol mais mon sourire était de courte durée :p

  12. Oh la vache, les mauvais souvenirs… J’y ai eu droit tout le primaire et tout le collège (l’avantage du collège, c’est qu’en plus ils te déclinaient ça matière par matière… 3X plus de fun). Ah les crises à cause des exercices de maths…

  13. ouf j’ai eu peur en lisant les premiers commentaire je pensais etre la seule a avoir aimé les cahiers de vacances! mais non je suis rassurée! Je me rappelle une année ou j’en avait eu 3 car je pleurai une fois fini!

  14. har oui ces fameux cahiers où en couverture on voit des gens s’amuser. Je pense que nos parents pensaient sincèrement que ça nous ferait plaisir de nous rappeller l’école et nos chouettes camarades. Mais bon, les chouettes camarades sans l’école c’est encore mieux en fait 😀

  15. oh non pas ses horribles cahiers !!! ils ont pourris mes vacanses, le dernier que j’ai eu , j’ai pris un malin plaisir a le balancer par la fenetre du mobil-home que nous louions a J-1h avant le depart, ma mere a percuter 2 jours plus tard en se demandant ou etais mon cahier . 18 ans apres elle ne le sait toujours pas, hin hin hin !!

  16. Je rejoint le club des damnés du cahier bleu. Je détestais et j y avais droit des qu’on aller chercher la crème solaire pile a l eentrre du magasin, oui gros étalage de ces saletés de passeport.!!!! Jamais fini, j ai fini par les enterer dans le champs chez ma grand mère ou alors ils prenaient miraculeusement les goutes d eau de mn essorage de cheveux très long. Pareil le chocolat dessus, moi le poulain avait rendu ma journée radieuse.

  17. Moi je me souviens que mes parents m’enfermaient dans la maison pendant que eux allaient à la plage pour être sûr que je ne puisse rien faire d’autre…

    Je n’en ai jamais fini un seul, une vraie torture.

    J’ai aujourd’hui 38 ans, et des que j’en croise en magasin, il me prend comme une envie de prendre un bidon d’essence, d’arroser et de craquer une allumette.

    Jamais ça pour mes gosses, celui qui a inventé ça devrait être puni par la loi …

    Vous l’aurez compris, que des mauvais souvenirs …

  18. J’ai jamais compris ce qui passe par la tête des parents qui imposent ce genre de truc à leurs mômes. Qu’est-ce qu’ils n’ont pas compris dans le concept de « vacances » ? Ils pensent que leur gamin va virer cancre s’il ne se tape pas des pages et des pages d’exercices chaque jours ? Ca les éclate de se dire que leur gamin va être frustré de ne pas pouvoir profiter de l’été et du temps libre comme les autres ?! Sans parler des crises à la maison…

    J’ai halluciné en voyant le dernier commentaire ! Avec des parents comme ça, deux solutions: soit on se tape tout le cahier en une fois pour être sûr d’avoir la paix… (mais faut être motivé…) soit on s’arrange pour qu’il lui arrive quelque chose… quitte à se faire punir… mais ces cahiers en soi, je les ai toujours sentis comme une punition !

    Mes parents m’en ont fait commencer un ou deux, tss… j’ai pas dû en finir un seul…

  19. Enfant de prof, donc Passeport oblige.
    Je me souviens que c’était le bagne : fallait faire au moins une page par jour, sinon pas de parc l’après-midi (et bien sûr, elle arrachait toujours les pages de correction)….mais au final, je sais pas comment on faisait mais on ne le finissait jamais = enfants 1 vs maman 0

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*