Carrapicho

Le tube de l’été 1996 m’a particulièrement marqué car c’était certainement la première fois que j’appréciais une musique brésilienne. Et le refrain donnait ça dans ma tête : « Po tchou mi ka tempo… aka lé tic tic tic et tac… ».

Sur le même rythme que la lambada de Kaoma, la musique sentait bon le soleil, l’exotisme, la jungle suintante et le tout, sur une chorégraphie facile à apprendre. On attendait tous le refrain pour se secouer les bras comme si vous aviez deux oranginas dans chaque main et en descendant les genoux de haut en bas.

C’est Patrick Bruel qui a découvert ce groupe pendant le tournage du film « le Jaguar » et qui a tout fait pour l’importer en France. En Juin 1996, c’est TF1 qui sponsorisé le clip « Tic, tic, tac ». C’était il y a 15 ans.

 

7 Commentaires

  1. C’était pas plutot : « Bate forte o tambor, eu quero o tic tic tic tac… », mais bon c’était nul quand même… toute ces musiques d’été m’exaspéraient !!! Jamais compris qu’on puisse aimer ce genre d’ambiance, genre macarena, vient boire un petit coup à la maison…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*