Daft Punk – Homework

En ce moment, Internet est en ébullition face au teasing des Daft Punk sur leur prochain album « Random Access Memories ». Tout a commencé avec un site mystérieux où l’on pouvait entendre un extrait de 15 secondes du nouvel album : http://randomaccessmemories.com/

A date, on a un peu mieux puisqu’un extrait un peu plus long cette fois a été dévoilé au festival de Coachella : Get Lucky avec Pharrel Williams en featuring. La vidéo filmée au téléphone mobile s’est répandue très vite sur la toile et nous avons désormais une version de meilleure qualité extraite du Saturday Night Live : http://www.youtube.com/watch?v=JMJwcOiBoZE

Daft Punk Random Access Memories

Toute cette émulsion me fait me souvenir du premier succès du groupe electro le plus emblématique de la French Touch et probablement le plus célèbre au monde  : Homework.

Le groupe s’est formé en 1991 dans un lycée parisien avec  Thomas Bangalter, Guy-Manuel de Homem-Christo et Laurent Brancowitz (désormais membre du groupe Phoenix) et s’appellait initialement Darlin’, ce dernier n’a jamais remporté de succès. En 1992, Laurent se retire et le duo se forme tel qu’on le connaît : Daft Punk était né. Pour la petite anecdote, ils tirent leur nom d’un papier fait par un journal anglais peu élogieux à leur égard.

Leur premier succès est en 1995 avec le single Da Funk qui remporte un succès dans les clubs d’Europe, succès confirmé par le carton de leur premier album Homework en 1997 vendu à 2 millions d’exemplaires en seulement 2 mois !

L’album comporte des titres mythiques : en tête Da Funk bien évidemment (le clip ci-dessous) :

ou encore Around The World, second single et second carton. Le clip de Around The World a été réalisé par Michel Gondry :

http://www.youtube.com/watch?v=s9MszVE7aR4

Les Daft Punk ont enchaîné avec un second album Discovery qui mérite au moins un autre article rien que pour les dessins de Leiji Matsumoto, créateur d’Albator. J’ai du mal à me rappeler des albums suivants tant ma mémoire post 2000 est mauvaise 😉

La pochette de l’album Homework :

Homework pochette

Pour rappel, la date de sortie de Random Access Memories, le dernier album des Daft Punk, est prévue le 20 mai.

A propos de Malisz 332 Articles
Fournisseur de bonheur depuis 1982, Vincent est également champion du monde de Chifoumi. Retrouvez le sur Twitter : http://www.twitter.com/malisz

6 Commentaires

  1. Excellent album, je l’écoute encore souvent… Par contre ce n’est pas Thomas Bangalter qui a quitté Darlin’, il forme toujours Daft Punk avec G-M de Hohem-Christo.

  2. Le clip de Around The World je le trouvais étrange, voire dérangeant. J’ai toujours adoré leur côté mystérieux avec les casques. Je les ai vu dernièrement dans Tron l’héritage.

    Discovery est une telle pépite que je l’écoute encore par périodes et je montrerai le DVD à mes enfants. C’est véritablement un chef d’oeuvre pour moi.

  3. Ah le super groupe !!!

    C’est l’un des groupes que je préfère et j’attend avec impatience le nouvel album.
    En voyant cet article, j’ai envie de me refaire les trois albums !!!

    (le troisième se nomme Human After All pour le souvenir ^^)

  4. @ proutman > Pour le clip de Around the world, voir l’explication qu’en donne Michel Gondry dans le DVD sorti ensuite « D.A.F.T ». C’est un jeu autour des éléments qui composent la musique. Il y a aussi la chorégraphe Bianca Li qui a beaucoup joué dans cette étrange choré et dans ces costumes bizarres.

    Du reste, pour moi Homework restera le seul album des Daft Punk. Je ne suis pas fan de ce qu’ils ont fait par la suite (Discovery a été une bonne déception, je me souviens du magazine Trax qui disait : « et si David Guetta l’avait fait… est-ce qu’on aurait dit que c’était génial ? »).
    Le clip de « Da funk » dont je pensais que c’était l’extrait d’un film (à l’époque c’était ma seule explication pour comprendre pourquoi il y avait ce chien à allure humaine… pour moi, il ne pouvait que y avoir un contexte !) et que j’adorais. La bizarrerie de « Around the world » dont j’adorais la choré (la musique m’a toujours parue très répétitive par contre). La folie ensuite de « Revolution 909 » qui levait le point pour le milieu des Free parties, encore maltraité à l’époque. Et la basse de Burnin’ !
    Sacrée époque.
    A noter, comme indiqué au-dessus, le DVD « D.A.F.T (a story about Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes) sorti peu après, qui est aussi une petite pépite pour les fans : tous les clips, avec commentaire des réalisateurs, making of, Story Boards, des remixes tip-top et surtout un Live de Rollin’ & scratchin’

  5. P……. c’est nul !!!! ils se disent musiciens ???? pink floyd , queen , AC/DC avec 4 accords font des stades complets …eux dans 5 ans on en parle plus , mais eux auront fait leur fric..

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*