Edgar Grospiron

Je ne suis pas très calée en sports, notamment en ski. Alors si vous me demandez de vous citer le nom d’un skieur français, le nom qui me vient, c’est Edgar Grospiron, THE espoir français dans le milieu du ski dans les années 90. Parce qu’Edgar n’était pas un skieur comme les autres: il faisait du ski de bosse. Et ça, c’est la grande classe. Alors oui, ça fait longtemps qu’il a quitté la compétition, puisqu’il a déchaussé ses skis en 1995, soit il y a 17 ans, mais je le vois encore sur les paquets de Frosties que je mangeais à l’époque, et surtout, je le vois brandir sa médaille d’or aux JO d’Albertville en 1992!

J’aurais pu vous offrir un petit avant/après, mais je vous assure, en toute objectivité, que mises à part quelques rides supplémentaires, il n’a pas changé d’un poil! Vous êtes sceptiques? Ok, voici à quoi il ressemble aujourd’hui:

Convaincus? 😉

 

2 Commentaires

  1. Je crois surtout me rappeler que c’était un gars qui avait une excellente tchatche ! Et que c’est pour ça qu’on s’est tous intéressé au ski de bosses (Qui n’intéresse de nouveau plus personne depuis qu’il a pris sa retraite).

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*