Elsa Fraulein, de l’autre côté

En pleine vague New Wave / Punk français, un groupe rentre dans le Top 50 avec un morceau qui sentait bien les années 80 et qui traite de l’Allemagne nazie.

Le groupe des Porte Mentaux (attention jeu de mots) était précédemment très actif sur la scène Punk, et signe ici son entrée auprès du grand public avec plus de 150.000 disques vendus malgré une pochette bien hardcore.
J’aime toujours écouter ce morceau, un peu dans la veine d’Indochine, et ne resort finalement que peu dans les sempiternelles soirées 80s que nous pond la télévision.
Le clip – Elsa Fraulein – Porte Mentaux

5 Commentaires

  1. eh bien justement, je ne suis pas sur…
    C’était ma piste initiale, mais les avis divergent et en faisant quelques recherches, certains parlaient d’une nièce d’hitler du nom d’Elsa. Et ça colle quand meme plus avec les images qui font très guerre de 45…

    Cela dit, je suis preneur d’une source validant l’une ou l’autre des thèses pour mettre à jour le post !

  2. Elsa Fraulein SS est un film de nazixploitation (genre impliquant des scènes de sexe avec des soldat(e)s allemand(e)s) tourné en 1977 par Patrice Rohmm. Il faudrait regarder le film pour mieux décrytper les paroles; en tout cas sur l’affiche il y a un rideau, une fille attachée et une nana sadique habillé en SS. Je pense que c’était la dernière provoc’ d’un groupe qui fut punk à ses débuts. Si vous regardez la version non censurée du clip réalisé par Cyril Collard vous pourrez voir des scènes de sodomie par des acteurs avec des masques de cochon, ce qui me fait pencher pour le lien avec le film de nazixploitation

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*