Génies en herbe

Avant Question pour un champion (et ses éditions écoles), il y avait de quoi briller dans son bahut. Animé par Patrice Drevet, il s’agissait principalement de répondre à des questions de culture générale par équipe de 4. Si le jeu n’avait rien de révolutionnaire, je garde en moi un petit truc pour ce générique qui avait un son particulier (Billy Joel – Pressure), et un design très original (on est pas loin de la bande-annonce d’Orange Mécanique).

Le jeu a été diffusé entre 1985 et 1995 sur FR3.

11 Commentaires

    • Il s’ agissait du magnifique clip Pressure de Billy Joel…l’époque où on me demandait simplement de manger ma soupe pour grandir .
      Fr3 est devenu France 3 et Génies en herbe question pour un champion .
      …et le stress me direz-vous..ça durera autant que les impôts ?
      Mais point trop n’en faut si on ne veut pas vieillir trop vite .
      Et vivre, c’est apprendre tous les jours .

  1. moi il me foutait le bourdon, mais je le laissais toujours… pour au final pas forcemment regarder l’émission. La video prend d’ailleurs un poil tard, mais j’ai souvenir d’un mec qui faisait un tag sur un mur pour écrire « génies en herbes ».

  2. @victor: non c’est terminé depuis quelques années déjà, ma classe (enfin 3 des 4 joueurs) y a été en 2003 je pense, et c’était tout prés de la fin.

  3. Je me souviens du générique d’entrée: on voyait des gens écrire des tags « Génies en herbe » sur un mur! J’adorais regarder ce jeu! Et malgré mon jeune âge, j’arrivais à répondre à certaines questions! Le jeu n’avait, certes, rien de révolutionnaire, mais avait tout de même une particularité spécifique: c’était le seul jeu où le gagnant remportait… RIEN! Et oui! Les participants jouaient pour la gloire! Et je trouve ça tout-à-fait louable de jouer tout en sachant qu’on ne gagnerait rien… D’ailleurs l’ambiance était très saine et les candidats qui répondaient ne se prenaient pas la tête. Petite mention aussi pour la musique du générique que j’aimais beaucoup écouter

  4. Les belges gagnaient de l’argent sur un compte épargne (genre 25 € au premier tour, cumulable jusqu’à 250 et 500 € pour les finalistes), et leurs écoles avaient une part du gâteau sous forme de notoriété. Comme nous sommes un petit pays (moins de 4 millions de francophones), on revoyait les mêmes écoles chaque années aux meilleures places, ce qui était, l’air de rien, une publicité d’enfer pour elles. Le palmarès belge est disponible sur l’article wikipedia de Génies en Herbe. L’émission passait aussi en Suisse, au Québec, au Sénégal, au Burkina Faso et dans d’autres pays de l’Afrique francophone.

    Mon école n’y participait pas. J’aurais dû tenter le coup.

    L’émission s’est arrêtée en Belgique en 2007, soi-disant pour cause de « public vieillissant » (on trouve les prétextes qu’on veut), mais est revenue sur le web.

  5. C’est vrai qu’il fout le cafard ce générique! Quand je regardais le jeu à l’époque, je pouvais répondre à aucune question, ça me laissait un gout amer…Mais ça c’était avant, ma culture générale est bien plus balèze!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*