Jeu de pêche à la ligne

Une amie vient de recevoir ce cadeau d’anniversaire le week end dernier et je lui ai promis que ça fera l’article coup de vieux de ce lundi ! Ce jeu de pêche à la ligne a marqué mon enfance. Chaque joueur devait placer des petits poissons la tête en haut sur un plateau rond qui tourne sur lui-même en actionnant un bouton électrique. Par magie, les poissons ouvrent et referment la bouche selon leur position sur le plateau tournant. Les joueurs munis d’une canne à pêche aimantée doit attraper tous les poissons de la même couleur que la canne à pêche. Il fallait attendre que le poisson ouvre la bouche pour coller le bout de la canne à pêche aimanté avec un autre aimant collé dans le fond de la bouche du poisson. Il m’en fallait peu pour être heureux.

Dur de mettre une date de sortie mais j’y jouais en 1989, c »était il y a 21 ans.

48742769-450x450-0-0_Toys+FR+Peche+a+La+Ligne

17 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec bennamouz. Il fallait attendre que la bouche se referme et ça tenait avec les dents du poissons.
    J’adorais ce jeu !!!

  2. Ma soeur avait ce jeu, je l’avais complètement oublié !
    Il me semble avoir quasi toujours connu ce jeu, il doit être plus vieux que 1989.

  3. mon fils a eu il y a deux ans la version « cheap » made in China, où il y avait moins de poissons, mais où il y a bien des aimants (un au fond de la bouche du poisson et un au bout de la ligne)

  4. oui je confirme, pas d’aimants, il y avait un hamecon a 4 crochets au bout de la ligne! combien de fois les poissons tombaient avant d’avoir pu les récuperer… le seul jeu qu il y avait chez ma grand mere…

  5. Je me rapelle surtout qu’on s’amusait avec une copine à s’enfoncer les poissons dans les narines (oui je sais…)

    Sauf que l’un des poissons est parti un peu trop loin dans le conduit nasal et qu’il a fallu aller chez le médecin pour l’enlever. Pas bien grave mais un peu effrayant quand même

    Méfiance donc 😀

  6. En partant en voyage scolaire la semaine dernière, j’en ai découvert un au fond du vieux sac de sport de mon père, qui n’avais pas du servir depuis… Et bien depuis 15 ans !

    Un petit poisson rose avec son aimant en guise de langue… Je me rappelle que j’en faisais traîner partout, ce qui m’avait valu la confiscation du dit-jouet !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*