Jogging à pression ADIDAS

Dans ma belle région du Poitou, il était impossible de ne pas croiser un collégien habillé en « Streetball » ou « Baikal ». Les joggings à pression avaient vite remplacé le jean Liberto… Les filles s’y étaient même mises à porter ces ensembles sous leurs doudounes. Bravo le glamour ! Je n’ai pas échappé à la règle parce que sinon je n’étais pas dans le vent vous comprenez bien… Le grand jeu était de tirer un grand coup à la taille pour se retrouver en slip dans la cour de récré !
Le grand classique était l’ensemble noir avec les bandes oranges (impossible à retrouver une photo) mais la déclinaison sous toutes les couleurs n’a pas tardé. Pour ma part, j’avais opté pour un joli gris/turquoise. Les joggings Adidas Baikal et Streetball avaient fait leurs apparitions en 1991. C’était il y a 18 ans.
856575990_L 8858651341

IMG_1071

Merci à Romain pour le coup de vieux

25 Commentaires

  1. Ben écoute, le coup du « Je tire pour que tu retrouves en slip » n’est plus trop dans le vent aujourd’hui…

    Mon neveu a limite été convoqué chez le directeur pour « humiliation morale et physique », c’est dire où va le monde aujourd’hui…

    Pour information, j’ai vécu cette période (et je me suis donc retrouvé en slip dans la cour), et je ne suis pas un Serial Killer pour autant…

    … enfin, je ne me suis pas encore fait prendre quoi !

  2. @Spry Heureusement que l’humiliation ne génère pas de serial killer 🙂 Mais je me souviens d’avoir demandé à ma mère de coudre le pantalon au niveau de la taille pour justement, ne pas subir cela ! C’était un peu comme le fait de baptiser les chaussures en marchant dessus, il fallait que tes camarades te tirent sur le jogging ! grr

  3. Eh ! Parmi vous tous, y en aurait pas un qui vendrait le sien??
    C’est sûr que c’est vieux, mais mon frère qui a la jambe brochée de partout, il peut mettre que ça… J’en ai trouvé un, il m’en faudrait un deuxième…

    • bonjour j’ai un pantalon de survetement adidas à pression gris à vendre en taille 174 en bon etat à 25€
      cordialement

  4. double coup de vieux pour moi : je n’ai pas connu les trois derniers produits présentés (les fleurs qui dansent, le dentifrice bubble-gum, le jogging à pression). J’en déduis que je suis plus vieux que les animateurs de ce blog qui doivent à peine avoir trente ans !

  5. Moi j’en avait une bonne serie, j’aimai bien ce genre de fringue surtout ceux à ouverture compléte.
    je me suis retrouvé plusieurs fois à poil je met pas toujours de slip lol

  6. J’ai toujours mes baikal et pressions bleu/gris, chaque fois que je retourne chez mes parents (Noël, etc) je les remets pour dormir et descends fièrement les escaliers au petit matin, jetant un coup d’œil à mon beau survet dans la glace avant d’aller prendre mes Smacks.
    Et j’ai 27 ans…

  7. Ohhhh ! Je suis une nana et j’en avais eu un, en orange 😀 (j’était très trs garçon manqué il y a … 18 ans o_O’ !)
    Si je retrouve une photo de moi avec ce jogging je la scanne demain et vous montre ça ! Qu’est ce que je l’aimais ce jogging (le mien, il avait surement la version 2.0, les pressions étaient toutes détachables, sauf les deux dernieres du haut de chaque coté, ce qui fait que je ne me suis jamais retrouvée en slip dans la cour du college, juste les jambes à l’air ! ^^)

  8. Ah oui j’étais en primaire quand cela a débarqué! Maintenant je trouve ça moche mais à l’époque c’était hype! J’ai donc eu un ensemble adidas je crois orange et bleu foncé XD

  9. J’avais demandé a ma mere de coudre les pressions a partir du 2eme ou 3eme bouton dont impossible que je me retrouve a poil. J’ai jamais pige l’interet d’un jogging qui s’ouvre jusqu’en haut (a part le fait de faire chier ceux qui en portent).

  10. Euh…
    Moi j’ai dû découdre délicatement les coutures au niveau des deux pressions du haut, pour pouvoir l’ouvrir en entier…
    Ben oui, c’était super pratique pour les cours d’EPS, on partait le matin avec notre short dessous, et on pouvait quitter son pantalon sans enlever ses baskets !

  11. Mon premier baikal il était noir et gris, je l’ai toujours et il m’arrive encore de le porter. Même pas honte de me ballader avec mon survet à pression !

1 Rétrolien / Ping

  1. Les chaussures Buffalo - Coup de vieux

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*