Numéro d’art

J’adorais dessiner… mais la peinture, c’est une autre paire de manches. Les « numéros d’art » de Ravensburger sont des tableaux à peindre soi-même. Dans chaque boite, il y avait un tableau découpé en zone numérotée, quelques peintures acryliques, un pinceau et un cadre. Il fallait ensuite appliquer une couleur à chaque numéro sans dépasser la zone définie. Mission impossible à 12 ans ! Je n’avais aucune patience. Et puis, à cette époque, je voulais dessiner Cobra ou Picsou mais surtout pas de petits chats ou des chevaux.

Les « numéros d’art » sont sortis fin 80, début 90. Pour ma part, j’ai eu mon premier et dernier en 1994. C’était il y a 17 ans.

5 Commentaires

  1. j’étais fan, j’en avais plein! par contre, une fois terminé, je ne savais pas quoi en faire, car les motifs étaient un peu niais (animaux pr la plupart). j’aimais juste remplir les « cases » et avoir l’impression d’être capable de peindre!

  2. Ma soeur en avait fait un super beau (un grand format avec des chiens) et moi j’en avais un tout petit que j’avais massacré, à l’origine ça devait ressembler à un dauphin mais le résultat final je ne saurais le qualifier, peut être à de l’art abstrait…

    Bref ma mère a accroché le chef d’oeuvre de ma grande soeur et également (surement pour que je ne sais pas jaloux) ma croûte toute vilaine :D. Les deux trônent encore dans la montée d’escaliers.

  3. J’en avais un petit que j’ai fini et qui avait donné par trop mal et un géant que j’ai jamais pris le temps de finir…
    Et faut dire qu’une fois ouvertes, les couleurs séchaient trèèèèès vite !

  4. J’en ai eu pleins.je me souviens que les premiers c’était avec de la peinture à l huile qui tachait et mettais des jours a sécher.Maintenant la peinture acrylique c’est quand même plus facile pour les gamins.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*