Pas de pitié pour les croissants !

On se demande parfois ce qu’il pouvait y avoir dans la tête des auteurs de « Pas de pitié pour les croissants »…

Cette sitcom de 139 épisodes (quand même) était une bizarrerie à elle toute seule, incluant les animateurs du Club Do, ainsi que des guests hebdomadaires.

De nombreux personnages furent crées dans « Pas d’pitié », notamment Marotte et Charlie. Au final, c’était une combinaison de nombreux sketches, chansons et interventions qui pouvaient rappeler Palace dans sa conception.

On notera aussi une liberté de ton assez folle, et un discours complètement détonnant pour la cible initiale (les enfants). En bref : un OVNI !

La série a été diffusée sur TF1 entre 1987 et 1991.

http://www.youtube.com/watch?v=RZgtIVkvdDU

9 Commentaires

  1. Ah j’adorais ! que de souvenirs ! c’était complètement délirant ! ce n’est pas aujourd’hui que l’on verrait ce genre de concept revenir à la télé…

  2. A mon avis les auteurs de cette émission ont du tomber par hasard sur une cargaison de LSD et ont mis 4 ans pour en venir à bout . A part ça aucune explication plausible…

  3. Ce week end il y avait Dorothée qui se faisait tailler un costard par Eric Zemour (fallait s’y attendre^^) selon quoi ses émissions étaient débiles.
    Bah oui c’était débile, mais qu’est ce que c’était bon ! Tiens j’ai la chanson Marotte et Charlie dans la tête maintenant 🙂

  4. Ah « PPPC »! Un sacré divertissement composé d’une « histoire » constituant le fil rouge du numéro, entrecoupé par des petits intermèdes comme « Marotte et Charlie » ou encore cette espèce de bal où les danseuses attendant un cavalier étaient jouées par Ariane et Dorothée et chaque fois que des cavaliers se présentaient à elles, il s’agissait de gros beaufs joués par Patrick et Jacky. Je me souviens qu’il y avait souvent un invité dans les épisodes (présentateurs télé, chanteurs…) et qu’à la fin, nous avions droit à une chanson, et même à un bétisier intitulé « Et vous avez échappé à tout ça… ». Je ne comprends pas certaines critiques à propos de ce programme: certes, c’est limite débile, mais c’est justement l’effet qui était recherché! Au moins, ils ne se prenaient pas au sérieux. J’aimais beaucoup les épisodes où il y avait Superpat, interprété par Patrick Simpson Jones. Et à un moment, il y avait même leur célèbre régisseur, Pat Le Guen, qui interprétait Superpat Le Guen, lol. De sacrés moments de fous rires!

1 Rétrolien / Ping

  1. Marotte et Charlie - Coup de vieux

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*