Du riz pour la Somalie

En 1992, Bernard Kouchner, à l’époque ministre de la santé et de l’action humanitaire, organise une collecte géante de riz dans toutes les écoles françaises pour sauver la Somalie de la famine. Le projet s’appellera « Du riz pour la Somalie » et se fera sur deux jours, le 20 Octobre et le 5 Décembre 1992.

Je me souviens avoir demandé à mon père de me remplir un petit pochon depuis son grand sac de 25 kg. Il m’avait aussi proposé
de donner des haricots verts en conserve en me disant : « Le riz ça nourrit pas, ça cale. Prends les haricots verts, ils auront plus d’énergie ». J’ai laissé la boite de conserve dans la voiture avant qu’il me dépose à l’école… C’était il y a 20 ans.

J’avais regardé où se trouvait la Somalie et je m’en lasse toujours pas de regarder des cartes de pays 😉


Merci à Ivan pour cet excellent coup de vieux.

7 Commentaires

  1. Et le plus beau c’est que 20 ans plus tard, la Somalie est toujours en proie aux guerres et à la famine, avec l’appuie bien-veillant des puissances occidentales bien sur.

  2. L’opération n’avait strictement rien à voir avec « sauver la Somalie ». Il était question de sensibiliser le public français. Si on s’en tient au riz récolté il y a de quoi nourrir la population pour 4 jours… si on avait demande par exemple 10F à chaque élève on aurait envoyé 8 fois plus de riz !

    Quant à la situation actuelle, elle est malheureusement un peu plus compliquée que ça.

  3. Triste souvenir, surtout qu’à cette époque j’étais au collège (6è) et je voyais déjà beaucoup d’élève se ficher de ce qui se passait là-bas, j’avais si honte de voir que j’étais l’un des seul de ma classe à avoir rapporter du riz que je tentais maladroitement de le cacher dans mon cartable.

    Le petit souvenir rigolo c’est le sketch des Inconnus « Les Gosses » avec la fameuse réplique :

    -Le riz de la cantine ?!
    -Oh les pauvres !

  4. Je me souviens d’avoir tanné mon père pour qu’on aille acheter du riz exprès pour la Somalie 🙂

  5. J’ai appris il y a quelques temps que le riz ne leur été même pas parvenu. Il aurait pourrit dans un cargo au large du pays faute d’autorisations pour accoster. Info ou intox?

    • Info. Connaissant un des dirigeant militaire qui s’occupait du transport, le riz ne leur est même pas parvenu, ce qui s’est passé, le cargot aurait été échangé avec la Russie contre des armes. Donc l’opération s’appelait en fait « Des flingues pour la Somalie ». Après on a pu me mentir donc ça peut rester intox. On saura jamais rien !

Les commentaires sont fermés.