Le minitel – J’ferai plus 36 15 Ulla !

minitel

Ahhhh, le bon vieux temps du minitel. Pour beaucoup, dont moi, le minitel fut le premier contact informatique et interactif. Ce petit boitier fut testé pour la première fois en 1980 ! Il permettait de se connecter à des services divers et variés, notamment pour les renseignements téléphoniques ou les inscriptions au bac.
Comment ne pas être ému en entendant le doux son de la connexion, et ne pas toucher avec nostalgie le bouton « connexion fin ».

De mon côté, je me souviens avoir passé un nombre d’heures flippant sur le 36 15 Joystick, malgré une tarification à la minute exorbitante.

Pour autant, le Minitel n’est pas mort ! Il génère encore 10 millions de connexions mensuelles ! Long live the minitel !

EDIT (26/06/12) : Après 30 ans de bons et loyaux services, France Telecom ferme le service Minitel. En 2000 la France comptait 9 millions de terminaux et 25 millions d’utilisateurs. En 2010 le chiffre tombe à 2 millions.

La mort programmée du Minitel est prévue samedi 30 juin 2012. « connexion fin »

23 Commentaires

  1. Effectivement la seule et unique fois où j’ai pu toucher cette machine était pour mon inscription au bac. Le minitel est une vraie fierté nationale pour nos grands parents 🙂

  2. Ah 36 15 Joystick qu’aurait-on fait sans toi ! je serais sans doute encore bloqué dans je ne sais combien de jeux appelés « Point & Click » aujourd’hui !

  3. J’ai chatté dessus au tout début d’internet en France quand ma connexion bas débit merdait… Grâce à lui, je me suis fait des tas d’amis autour du monde… que j’ai tous perdu de vue 13 ans après !

  4. Jamais eue de minitel chez moi
    mais chez ma voisine on y allais en douce quand sa mère avait le dos tourné
    ^^
    qu’est ce qu’on a pu rigolé
    on le débranchais vite quand sa mère arrivais
    le premier internet ptdr

  5. Ah ah avec un poto on lançait une connexion minitel chez lui et on allait sur les tchat de rencontre comme Ulla oui ! On avait 12-13 piges, et excités comme deux ados en ruth que l’on était ! Nous n’hésitions pas à dire notre âge, et je me rappelle que les hôtesses avaient eu vent de notre âge et qu’elles nous faisaient peur en disant qu’elles allaient prévenir les parents. Nous bien sur on avait peur et on se déconnectait ;-). Mes premiers émois avec la gente féminine, certes des femmes matures, mais qu’est-ce que c’était bon et d’une innoncence touchante. Je me rappelle que parmi toutes les femmes aucune n’a abusé de la situation, prenant çà à la rigolade.
    36 15 Joystick en force aussi pour les jeux d’aventure ; tout est si simple maintenant avec internet…

  6. Je regardais les résultats du concours Kangourou dessus. Avec mes parents derrière qui gueulaient, parce que j’y étais depuis 2 minutes et que ça coutait cher 🙂

  7. Une antiquité, je l’avoue, c’est ce que je dis quand je vois le minitel. Mais il a eu le mérite de précéder internet et en plus… C’est purement français! En effet, le minitel a vu le jour en Essonne. Je me souviens que mon père composait souvent le 11. Je me rappelle aussi qu’il gueulait car ça chiffrait très rapidement: le tarif à la minute était, il faut le dire, exorbitant. D’ailleurs, je pense que c’est ce point qui a causé sa perte… Internet est arrivé, et l’a vite supplanté. On comprend pourquoi… Mais bon, respect malgré tout au minitel car c’était à la base une très bonne idée

  8. Moi aussi j’ai fait du 3614 Joy à fond, je me cachais de mes parents mais je n’ai pas pu cacher la facture … Mon père m’a confisquée le minitel après une facture de 3000 francs !!!

    J’avais plein d’amis, avec lesquels j’échangeais des jeux amiga ou amstrad je me souviens plus trop.

    Ce qui était marrant c’est que tu pouvais tchater avec les testeurs de joy des fois.

    Et puis tu avais moyen avec des codes de « hacker » l’affichage du tchat, les vider, ou écrire à la place d’une personne, j’adorai ça !! Mon nickname était : ->Lemmingore<-

    halala ça remonte, je devais avoir 14 ou 15 ans :p

    Merci pour ce site en tout cas, un sacré coup de vieux tu nous mets à chaque article !! ;))

  9. Et pour Anthony, Internet a enterré le minitel c’est vrai mais question prix au début c’était pas bcp mieux, en 33.6 même en heures creuses, ça douillait ferme les factures ! Ya qu’à l’arrivée de l’adsl que ça s’est calmé, parceque franchement FT s’est fait des c…es en or avec les premiers internautes !

  10. Bonjour, et que dire du minitel, qui a permit aux sourds et mal entendants de communiquer avec des entendants ( toutes sortes de com) DR, familles, amies amis, grâce a un service qui fait le relais entres eux et les autres humains, puis ce minitel fut amélioré grâce aux chercheurs du C.N.E.T de Lanion qui lui ont adjoint un boitier, extra et intra-machine, puis toujours grâce a la recherche de F.T l’ internet a pris le relai et maintenant tous les sourds et mal entendants peuvent communiquer entre eux dans le monde entier. je fus l’une des quatre personnes qui travaillaient en 1982 dans le centre de truchement pour France télécom qui a l’époque ne pensait pas qu’aux actionnaire et était encore un service public qui s’appelait P.T.T (poste téléphone télégraphe) et dont les poste de téléphones avaient un fils et un cadran et s’ appelait le S.63 de couleur grise rappelez-vous les anciens 1982 très cordialement a toutes et tous (un peu de nostalgie fait du bien)

  11. Ok je suis un peu plus vieux mais je me rappelle de conversations avec des amis homos (je ne suis pas de cette sensibilité mais peu importe).

    Le minitel a été une révolution pour cette communauté. Ils n’étaient pas obligé d’aller dans un parc glauque pour assumer.
    Devant leurs écrans, ils pouvaient assurer leur sensibilité et éventuellement faire des rencontres sans trop de risque et sans se faire tabasser.

    Par parenthèse, ces amis sont désormais tous mort – c’est ça aussi les années 80 pour cette communauté…

  12. Le nombre de punitions a l’arrivée de la facture telephonique!! Je ‘minitelé’ quand les parents travaillaient je devait avoir 12 13 ans et tout était tentant!

  13. Bonjour,

    Je suis journaliste pour le quotidien 20Minutes et je cherche des personnes qui auraient envie de témoigner sur le sujet de la fin du Minitel : qu’est-ce que cela représentait à l’époque ? Leurs usages (pro, minitel rose, etc.) ? La fin du Minitel ?
    Merci de me contacter par mail : ademoulin@20minutes.fr

2 Rétroliens / Pings

  1. Studio Sud - Coup de vieux
  2. Le télétexte - Coup de vieux

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*