C’est la fête au village

Dans la lignée de Viens boire un p’tit coup à la maison les Musclés ont à leur tour tenté leur chance dans la chanson populaire avec succès puisque le titre a été n°2 au top 50 en 1989 !

Avec le recul et ma naïveté perdue, on s’aperçoit que la fête au village c’est aussi la drogue et de la luxure 🙂

“Mademoiselle Antonin, La fille du pharmacien
Nous avait préparé des pilules pour nous remonter
On les a avalées, Ça nous a fait de l’effet
Minuit était passé, On continuait à danser”

“Le vieux clerc de notaire qui a connu toutes les guerres
A sorti son fusil, Pour tirer des coups nous aussi
Les filles étaient pressées, On s’est pas fait prier”

Mais alors… qu’est ce que la Merguez party ? 🙂

Signaler un problème sur l'article en 1 clic
A propos Malisz 321 Articles
Fournisseur de bonheur depuis 1982, Vincent est également champion du monde de Chifoumi. Retrouvez le sur Twitter : http://www.twitter.com/malisz

5 Commentaires

  1. oh oui les musclés, toute mon enfance avec dorothée !! et cette chanson je la fredonne encore malgré mes 28 ans !!!!

  2. Et une pensée profonde pour René,l’accordéoniste-saxophoniste du groupe, décédé en 2009.

  3. oui les paroles des musclés, et ce dans l’ensemble de leur discographie sont beaucoup plus pointilleuses, et à double sens, qu’on pourrait l’imaginer. Dans leur registre, ils avaient une excellente plume.

  4. Comme toutes les chansons de l’époque (banana split, pas de bougi bougi, le plastic c’est fantastique…) je n’ai jamais vu le sens caché de ces chansons qui passaient en boucle pendant les heures de grande écoute.

    RIP rené.

  5. La vache O_o mais c’est carrément porno ! J’ai jamais pris la peine d’écouter les paroles car même à l’époque, j’aimais pas du tout, mais quelle horreur . On aurait du mettre un label “parent advisory” comme les americains :-S sur les albums de rap / rock.

Partagez votre souvenir !