Le Goûter des 80s/90s

Je sais pas pour vous, mais pendant au moins mes 18 premières années, le goûter était un moment important de ma journée. Et souvent devant la télé ! Quel bonheur de rentrer de l’école et de s’enfiler une dose de sucre devant un épisode du Prince de Bel-Air ou Hartley Coeur à Vif… A l’époque personne ne se souciait de la TV ou du sucre, la belle vie.

Je me tente un classement des snacks les plus mémorables. N’hésitez pas à venir me secouer en commentaire si j’ai oublié un monument du goûter. Certains existent encore mais rares sont ceux qui ont gardé leur recette originale.

Les Disparus

Berlingots Tic et Tac

Faut pas se leurrer, c’était juste du lait concentre sucré dans des plus petits tubes, que dis-je ? berlingots. OUI ca existe toujours mais NON pas les Tic et Tac. Ca devait être la principale raison pour laquelle j’en mangeais parce que je ne me souviens pas en avoir englouti autant sans les écureuils de Disney sur l’emballage. C’était tellement sucré que ca piquait la langue…. hmm 🙂

Trio

Caramel, Miel, Vanille. A jamais sur la plus haute marche des podiums des céréales pour moi. Le simple souvenir d’un bol de Trio me fait saliver. J’en ai mangé tellement sans jamais m’en dégoûter jusqu’au jour où ils ont disparu des étalages. Je ne suis pas sûr de vouloir en parler, pas encore, je ne suis pas prêt. En plus j’ai perdu la cuillère qui change de couleur.

Retrouvez au passage les céréales disparues de notre enfance.

Dinosaurus

Ne me dites pas que les Dinosaurus existent encore ! En 2012, Lotus rachète les droits d’exploitation de la marque emblématique de Lu (source) et au passage ils changent la recette. Pour moi, les Dinosaurus n’existent plus ! Les vrais savent.


Les Revenants

YES (Nestle)

Les barres de gâteau chocolatées de Nestle avaient disparus des rayons en France pendant une dizaine d’années pour finalement réapparaître en 2013 et c’était meilleur dans mes souvenirs.

Lila Pause

En écrivant je viens de me rendre compte que la vache Milka était de couleur “lila”… il m’a fallu plus de 30 ans mais je l’ai.

Ces barres de chocolat ont disparu dans la fin des 90s pour revenir bien des années plus tard. Trop tard, mon appétence pour le sucre avait diminué et je n’ai jamais retrouvé le plaisir de m’engloutir les Lila Pause fraise qui étaient de loin mes préférés.


Les immortels

La grosse tartine de Nutella

Pas la peine de présenter la pâte a tartiner la plus connue du monde mais j’en profite pour vous mettre une vieille publicité de 1999 “un moment Nutella”

Baguette avec un carré de chocolat (Merveilles du Monde)

Un moment faut pas tortiller, on revient aux bases et une baguette avec un carre de chocolat ca marche toujours. J’en mange encore aujourd’hui et chaque fois ça me rajeunit de 20 ans (sauf les dents et le ventre). Si seulement on pouvait encore y mettre un carré du regretté chocolat de Nestle Merveilles du monde… avec un verre de lait bien entendu.


Au passage je vous invite a découvrir les illustrations de Kaleideoscope pour Lyoncandoit sur le même sujet gourmand. (source)

2 Souvenirs pour Le Goûter des 80s/90s

  1. Moi je me souviens des gâteaux Napolitain et Savane, mais ça existe encore.
    Sinon ouais Lila Pause c’était mortel même si trop sucré. Tout comme les Sundy’s.
    En parlant des Dinosaurus, moi j’adorais les Zanimos !
    Les cookies Hello de Lu a la noix de coco, trop miam !!!
    Les Prince de Lu bi-goûts. Les Prince existent encore, mais c’est une autre recette plus sucrée, et ils sont plus petits.
    Les petits cœurs de Belin au sucre ! Aujourd’hui je ne trouve que ceux au chocolat.
    Les gaufrettes au chocolat Shocks !
    Et d’autres biscuits ronds cacaotés et remplis de chocolat puis enrobés de chocolat noir avec un joli liseré de chocolat au lait. Zut, je sais plus le nom.
    Et la boisson Banania noix de coco !!!

  2. Je reviens avec d’autres souvenirs :
    “Prosper, youpla boom, c’est le roi du pain d’épices !”
    Les Coquelines de Lu, sorte de mini madeleines en forme de coquillages, fourrées fraise ou abricot. Y’a pas si longtemps ça existait encore mais pas le même goût, déçue.
    Y’avait aussi des barres biscuitées enrobées de chocolat, version Pingouin ou Astérix, vendues en bande de 6 ou 7.
    Les gaufrettes Quadro.
    Les biscuits cacaotés Bamboula, bof.
    Les BB biscuits Graffiti, rien d’extra ordinaire mais forme ludique.
    En revanche, les Guet-apen, miam et pourtant archi sucrés.
    Les Déli’chocs et Fingers, qui existent toujours.
    Et enfin, le fameux gros sachet de biscuits à message, que ma mère appelait “biscuits pour chien” car pas assez gourmands pour elle, mais pas si mauvais trempés dans du lait, et que beaucoup ramenaient au goûter d’anniversaire de l’école car pas cher pour nourrir toute une classe.
    Par contre, moi j’ai jamais compris pourquoi le Petit Ecolier avait et fait un encore un tabac…
    Moi j’étais fan et le suis encore de “Mikado, la petite faiblesse qui vous perdra !”
    Et sur ce, je retrouve toujours pas le nom de mes petits biscuits cacaotés remplis de chocolat et enrobés de chocolat noir liseré, qu’on creusait à la petite cuillère… zut… ils étaient assez raffinés, on pouvait les servir au café à des invités. C’était un paquet blanc, et les biscuits étaient emballés ensemble dans un sachet argenté sans barquette mais l’un derrière l’autre. Bon, si ça parle à quelqu’un.

Partagez votre souvenir

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*