Inclassable

Le savon Cléopatra

Je me souviens surtout de la publicité qui me rendait fou de rage. Comment peut-on gâcher autant de lait pour que Madame puisse s’y baigner ! Mais en même temps, la sensation ne doit pas être si désagréable de se faire une coulée de brasse dans du demi-écrémé. La scène…

Lire la suite >>

Copain des bois

L’ouvrage rassemble des savoirs du scoutisme, une véritable encyclopédie des bois. Son but est plus généralement d’expliquer à un enfant comment survivre dans la forêt sans son téléphone portable 🙂 depuis on a Koh Lanta et Bear Grylls pour expliquer. Le véritable guide de survie de chevet quand on a…

Lire la suite >>

Horloge parlante, le 3699

Je trouvais ça tellement drôle d’appeler ce numéro court à 4 chiffres et d’entendre “au 4ème top, il sera 10h03, bip bip bip bip”. Je m’amusais à régler toutes les horloges de chez moi pour être à l’heure exacte. Quand on me demandait l’heure à l’école, je répondais avec une…

Lire la suite >>

Emilie (bande dessinée)

Il est rare de se souvenir de sa première bande dessinée mais Emilie m’a clairement renvoyé en enfance quand je suis tombé dessus par hasard dans un magasin de “déco et merdouilles pop kitsch”. En fait, je pense que je me suis attaché à Emilie, non pas parce qu’elle avait…

Lire la suite >>

Star Club, le magazine

Le magazine existe encore aujourd’hui en mode “Justin Bieber” mais n’a plus le même aura qu’à l’époque où la principale source d’information people était la presse ado. A l’instar du magazine Salut ou OK Podium, Star Club regroupait des tas d’informations sur les stars de cinéma, musique, séries TV ou…

Lire la suite >>

Wapiti le magazine

Quel émerveillement devant chaque nouveau numéro mensuel de Wapiti ! C’était le magazine consacré aux animaux sauvages avec plein plein de photos qui donnent envie d’observer ces animaux en vrai. En réalité, j’étais assez effrayé par les animaux dangereux tels que les requins et autres reptiles de la jungle que…

Lire la suite >>

Hypermarchés Rallye

Avant que l’enseigne Géant Casino n’apparaisse dans le paysage urbain des provinciaux, il y avait les hypermarchés Rallye ! Petit pincement au coeur car c’est là bas que j’avais acheté mon premier jouet avec mon argent de poche : un circuit de voiture qui coûtait à l’époque 50 francs. A…

Lire la suite >>

Le bicentenaire de la révolution

Le 14 juillet 1989, c’est la première fois que j’ai pris conscience que l’on fêtait autre chose que des feux d’artifice mais la commémoration de la révolution française avec la date symbole de la prise de la bastille qui a eu lieu le 14 juillet 1789. Pour fêter les 200…

Lire la suite >>

Astrapi

C’était certainement le premier vrai magazine que j’ai eu entre les mains et dont j’étais fier de lire dans au CDI (bibliothèque de l’école). J’étais en CE2 ou CM1 à l’époque et j’avais donc passé l’âge de bouquiner mes Pomme d’Api. Il y avait des jeux, des documentaires animaliers et…

Lire la suite >>

Mirapolis

C’est du côté de Cergy Pontoise que s’est installé le premier grand parc d’attraction en France. Situé à 30km de Paris, il avait tout pour plaire : pas loin de 30 attractions, des spectacles, 47 hectares de terrain, et un accueil de 28.000 visiteurs par jour ! De quoi faire…

Lire la suite >>

Numéro d’art

J’adorais dessiner… mais la peinture, c’est une autre paire de manches. Les “numéros d’art” de Ravensburger sont des tableaux à peindre soi-même. Dans chaque boite, il y avait un tableau découpé en zone numérotée, quelques peintures acryliques, un pinceau et un cadre. Il fallait ensuite appliquer une couleur à chaque…

Lire la suite >>

Livres en relief

Jusqu’à très tard (même trop tard), j’ai toujours aimé ouvrir ces livres en relief et tiré sur des petites languettes pour animer le tout. A l’époque, c’était surtout des histoires autour de chevaliers et de princesses. La page centrale était souvent un grand château à déployer avec des dragons qui…

Lire la suite >>

La pièce de Dix Francs Mathieu

Mine de rien, ça me manque de plus entendre ce genre de phrases : “T’as pas 10 balles ?” Voilà plus de 10 ans qu’on est à l’euro et on a toujours pas trouvé d’argot pour remplacer le mot “euro”… cette pièce de 10 balles m’a permis d’acheter tout un…

Lire la suite >>

Crayon à mine interchangeable

C’était une belle invention ce stylo à mine interchangeable. Plus besoin de se trimballer avec la boite de 18 crayons de couleurs Stabilo qui s’ouvrent dans le cartable. Il suffisait de tirer le bout de la mine de couleur par le bas du crayon et le remettre par le haut,…

Lire la suite >>

Salut le magazine

Salut ! était un de nos magazines people qui ont bercé notre adolescence. On retrouvait plein d’infos sur les stars de la musique, du cinéma et du petit écran. J’achetais surtout les numéros où les New Kids on the Block étaient en posters ou en couverture. Ensuite, il ya eu…

Lire la suite >>

Say Ooh Ahh Cantona !

Il y a des joueurs qui ont marqué l’histoire du ballon rond par leurs buts, mais Canto va un peu au delà. La tête haute, les pectoraux en avant et le col relevé, on le voyait arriver sur un terrain et on savait déjà que quelquechose allait arriver. Du caractère,…

Lire la suite >>

Chair de Poule

Quand on était ados, une collection de livres faisait fureur : Chair de Poule ! Très reconnaissables grâce à leur couverture noire, leur tranche multicolore et leur illustration assez flippante, ces livres étaient destinés à nous faire peur juste avant de dormir. Ils ont tous été écrits par R.L. Stine…

Lire la suite >>

Amsterdamer, mes premières cigarettes

Au lycée, la pause de 10h du lundi matin était l’occasion de parler du match du week-end autour d’une bonne cigarette. Pour ma part, je n’étais pas vraiment fan de la clope car je partais vite en mode “mal de crâne et semi vertige”. Qu’à cela ne tienne, je voulais…

Lire la suite >>

Le pin’s

Ce que l’on appelait “le pin’s” ou “épinglette”, a été un phénomène de mode au début des années 90, effaçant d’un souffle son compère, le badge. Même si ce dernier reste à la mode, le pin’s est devenu “vintage” avec pour certains, une côte importante pour les collectionneurs. J’ai vite…

Lire la suite >>