chewing gums Les Veinards

J’adorais ces chewing gums qu’il fallait piocher dans une grande boite en carton chez la boulangère. Le grand jeu était de tomber sur le chewing gum de couleur verte et non rose pour gagner un autre chewing gum. Du coup, il fallait donc vite déballer le paquet après l’achat pour voir si c’était perdant ou gagnant. C’était les premiers bonheurs de la loterie et les peu de fois où j’ai découvert un chewing gum vert, la boulangère s’en souvient encore ! « Maadaaame ! J’aiii gagnééééé !  » Comme si j’étais le premier gagnant du loto. OK, ça ne coûtait que 10 centimes à l’époque mais quand même !

En général, j’en prenais une petite poignée histoire d’être sûr d’en avoir un gagnant. C’était souvent accompagné d’un tube de chewing-gum Tubble Gum ou d’un sachet de Pipas. C’était au début des années 90 pour ma part et ces « Veinards » ont bien disparu de nos boulangeries.

Merci Arnaud pour ce bon coup de vieux !

6 Commentaires

  1. Je me souviens parfaitement et comme mon petit frère ne pigeait pas le truc je lui disais que les verts étaient piquants alors il me les donnaient et retour vers notre chère boulangerie avec mon mini vélo…

  2. J’ai connue ces bonbons j adorais aller en acheter en pensant découvrir si j avais un vert ou pas -dommage qu ils en font plus ^^.

  3. oui,c’était super ,alors je vais avoir un vert ou pas??????????
    YOUUUUPIII§§C’est un vert!!
    des vrais addicts!!
    avec le recul ,je me dis la vendeuse de bonbons çà devait la saouler,non?

Les commentaires sont fermés.