Les patoufs, poupées uniques !

Le principe de Xavier Roberts est simple : Financer ses études universitaires en vendant des poupées uniques. Alors que la tendance est à la production en chaine made in China, chaque patoufs est produite à la main et ne ressemble à aucune autre. L’authenticité paye et débarque en France sous le nom de Copinous avant d’être renommé Patoufs par Mattel en 1989. C’était il y a 20 ans.
Ces poupées avaient la particularité d’être faites tout en tissu avec une tête en plastique avec des petits bras tout potelés et de bonnes joues bien rondes. A l’époque, elles me faisaient un peu peur après avoir visionné Chucky…

julia4 samiro1

12 Commentaires

  1. CHEZ VOUS IL Y A EUS LES CRADOS MAIS EN BELGIQUE BIEN AVANT IL Y AVAIT LES ORIGINAUX SURNOMM2 GABBAGE PAIL KIDS ET JE TROUVE QUE SES POUP2ES LEURS RESSEMBLAIENT ET BINGO SUR LA PETITE PHOTO IL EST MARQUé GABBAGE PATCH KIDS, HISTOIRE A APROFONDIRE

  2. Elles étaient laides, mais impossible de passer à travers ! elles étaient signées à la fesse et on devait remplir une fiche avec son nom, le prénom de sa poupée pour recevoir un certificat d’adoption…c’était du sérieux, je me rappelle que mes copines et moi nous sentions alors très responsables…
    Elles existent toujours en Angleterre…maintenant il y’a aussi des poupons…et c’est encore pire sans cheveux !

  3. J’ai encore la mienne, et je la trouve vraiment pas immonde, m’enfin chacun ses goûts. C’était ma première poupée, et, honnêtement, elle figure en place d’honneur sur mon lit. Oui.

    • Aaah, je suis ravie de trouver une adepte. Moi aussi, j’ai encore la mienne – bon, elle patiente gentiment son prochain petit propriétaire, bien protégée dans un sac poubelle au grenier, mais je l’ai toujours.

      Les patoufs authentiques portent en effet une signature sur la fesse. Si je me souviens bien, on avait dans la boîte un petit livret d’adoption, comme si c’était un vrai bébé, et chaque Patouf portait aussi sa propre tenue, unique ou presque.

      Aux Etats-Unis c’est une vraie folie, ces poupées, encore maintenant. il existe des cliniques pour détacher et réparer les Patoufs (Cabbage patch kids, là-bas), des coutirières qui confectionnent des tenues spéciales, des fans qui les collectionnent, et toute une série de collections successives qui ont chacune des particularités.

      L’originale française est en tissu pour le corps et en plastique pour la tête, avec des cheveux en laine implantés bizarrement. La mienne, par exemple, a les cheveux implantés autour du crâne – attachés, ils recouvrent toute sa tête, mais détachés, on voit parfois son crâne en plastique foncé, tout chauve !. il y en a eu d’autres en version mini, tout en plastique, ou encore avec des cheveux en matière plastique…

  4. Bonjour,

    Eh bien moi je les adore, et je commence la collection.
    Pour l’instant j’en ai deux, tout en vinyl, signées sur la fesse.
    Je les ai adoptées dans des vide-grenier, et j’espère en adopter bien d’autres, d’autant que dans les vide-grenier, elles ne sont
    pas honéreuses, 1 euro la poupée…par contre sur les sites de vente sur internet c’est pas donné…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*