Stephan Eicher – Déjeuner en paix

Cette chanson est devenue un grand classique des chansons pop rock françaises des années 90. Je me surprends encore à la mettre sur l’autoradio et de voir que je ne suis pas le seul à connaitre les paroles par coeur. D’ailleurs en parlant de ces paroles, je les trouvais assez ridicules à l’époque, surtout sur le style rock endiablé sur un fond de violon… « Elle prend son café… et me regarde à peine. ». Avec du recul et en écoutant les musiques d’ados, je vois qu’on a fait que régresser donc je vais te laisser déjeuner en paix Stéphan.

C’était en 1989 que le titre « Déjeuner en paix » a surpris le TOP 50 ! C’était il y a 23 ans et Stephan Eicher a aujourd’hui, 52 ans.

7 Commentaires

  1. Ah ! Cette chanson, et les autres de Stephan (  » je n’ai pas d’ami comme toi… »,  » j’avais des hauts, j’avais des bas… » ) me laissent encore aujourd’hui quelque peu nostalgique de cette époque révolue…
    Je ne comprenais guère les paroles !! J’avais 7 ans en 89…

  2. Cette chanson m’a particulièrement marqué car on l’avait apprise en cours de musique au collège. C’est le genre de chanson, comme celles des Innocents, dont je ne me lasse pas encore aujourd’hui 🙂

    Elle me fait beaucoup penser à « Alors regarde » de Patrick Bruel de la même année (les rockeurs à la voix cassée et aux cheveux longs des années 80′ révoltés par les actualités ^^).

  3. D’ailleurs en 6ème on comprenait « déjeuner en ‘pets’  » ce qui nous faisait pouffer de rire à l’époque…

  4. j’aime beaucoup cette chanson, mais je ne trouve pas ses paroles ridicules, elles sont juste simples. En revanche, je me sens ridicule si je dis que j’aime son look ça me rappelle nostalgiquement la fin 80′ début 90’s et je trouvais que c’était pas mal pour l’époque ^^

    Et comme tu dis, quand t’entends les chansons actuelles pour ados, mon Dieu…

  5. Difficile de passer à côté de Stéphane Eicher à l’époque, comme d’autres groupes ringardisés mais qui rétrospectivement faisaient de bonnes chansons (par exemple Niagara). Mais cette chanson me rend quand-même moins nostalgique (et déprimé par le temps qui passe) que ‘Place des grands hommes’ de Bruel…

  6. Petite précision: Chanson écrite en 1989 mais sortie en 1991.

    Engelberg et Carcassone sont deux magnifiques albums.

Les commentaires sont fermés.