Les supermarchés disparus

Il est parfois compliqué de suivre les marques de la grande distribution à cause de leur volatilité : beaucoup de grandes marques de supermarchés ont disparus et parfois après des décennies d’existence, avalés par des groupes désormais gigantesques (Carrefour, Auchan, Casino en tête). Essayons de remettre un peu d’ordre dans tous ces changements d’enseignes et surtout rappelons nous dans quel magasin on achetait notre Tang et notre Banga.

Le tout premier hypermarché de France en 1963 (Carrefour)

Pour ceux qui se posent la question de la différence entre supermarché et hypermarché : les 2 sont des magasins de vente au détail mais le premier a simplement une surface plus petite (entre 400 et 2500m2), les hyper font donc plus de 2500m2. De rien 🙂

Mammouth

Sûrement le géant disparu le plus connu (vous voyez l’ironie ?). C’était l’une des 3 plus grosses enseignes avec 75 magasins à travers la France, pour la plupart la propriété du groupe Docks de France. Le premier hypermarché Mammouth a ouvert à Montceau-les-Mines (71) en 1968. Auchan rachète la marque en 1996 et le dernier magasin ferme ses portes en 2009.

Aujourd’hui il nous reste surtout le souvenir de la célèbre contrepétrie liée à son slogan « Mammouth écrase les prix / Mamie écrase les prouts »

Codec

La marque de supérette « Consortium Des Epiciers du Centre » est créée en 1924 . Celle-ci s’est beaucoup développée dans les années 60 jusqu’à son rachat par Promodès en 1990 qui remplacera l’enseigne par Shopi. Codec disparaît définitivement en 2003.

Shopi

Shopi c’était la superette, le supermarché de proximité. Le premier SHOPI est créé en 1973 par le groupe Promodès qui reprendra plus tard une partie des magasins Codec. Le groupe fusionne avec Carrefour en 1999 et la marque SHOPI est abandonnée en 2009 au profit de Carrefour City.
Pour moi ça restera toujours la marque des maillots du RC Lens 🙂

Rallye

Rallye existe toujours ! Le groupe en tout cas. La holding « Rallye » possède les 2 filiales Casino et Go Sport. L’enseigne quant à elle s’est éteinte en 2005 au profit de Casino. Le tout premier magasin Rallye avait ouvert en 1945 à Brest et devient majoritaire du groupe Casino en 1997. Le rapprochement des 2 groupes avait démarré un peu plus tôt et depuis 1993 les magasins Rallye se transformaient en « Géant ».

Prisunic

Lancé en 1931 à Paris par les magasins Printemps, les « Prisu » étaient surtout des commerces de centre-ville voués à concurrencer les « Uniprix » du groupe Nouvelles Galeries (aujourd’hui Galeries Lafayette). Prisunic sera racheté par Monoprix en 1997 et complètement dissous en 2003. Grace à son succès populaire, la caissière de Prisunic est entré dans le Panthéon de la culture populaire Française, symbôle du prolétariat d’après guerre.

Felix Potin

Du très vieux ici puisque l’enseigne est créée par un épicier du nom de … Felix Potin (oui c’était pas compliqué) en 1844 ! En 1980 le groupe pionnier compte 1 300 magasins quand même. La marque mourra tout simplement en 1995 sous le joug de la grande distribution.

Parce que vous l’avez compris les histoires de magasins c’est un peu les Feux de l’amour, voici la version longue : Felix Potin s’associe d’abord à Radar (encore un disparu tiens…) en 1986 mais continue a couler et c’est Promodès (encore lui !!) qui reprend en partie les points de vente en 1988. L’autre partie est cédée au groupe Castel (le caviste Nicolas) mais le succès n’étant pas au rendez-vous le groupe est liquidé en 1995. Promodès (toujours…) reprend une nouvelle partie des enseignes. FIN.


Je n’ai pas connu de magasin Felix Potin mais je tenais à en parler d’une part parce que c’est un pionnier mais surtout parce que je connaissais l’existence de la marque puisque cité dans le très célèbre sketch des inconnus « Telemagouilles »

Je m’appelle Véronique, j’ai 26 ans et je suis caissière à Félix Potin, mais je ne compte pas faire ça toute ma vie, je compte bientôt rentrer caissière à Mammouth.

Les Inconnus – Telemagouille (1992)

Cedico

La marque est apparue en 1967 dans le Pas-de-Calais d’abord avec le groupe familial Catteau. Le groupe sera successivement racheté par:

  • TESCO en 1992 qui développera la marque Cedico
  • Promodès en 1997 qui transformera progressivement les magasins en Champion, Shopi et 8 à huit
  • Eterco (Carrefour) qui changera ses enseignes en Ed (qui lui même disparaitra en 2012 remplacé par Dia)

Pour moi c’est surtout le magasin de ma grand-mère 🙂

Ils ne sont pas tous cités ici, il y en a tellement ! (e.g. Suma, Coop, Radar, Stoc, Topco, Euromarché, GRO, etc.) et avec les spécificités locales on ne s’en sort plus. Les histoires de la grande distribution sont en tout cas sacrement compliquees, voici une petite chronologie pour résumer et peut-être y voir un peu plus clair :

36 Souvenirs pour Les supermarchés disparus

  1. mesSouvenirDenfance | Répondre

    Ce site est génial, bonne continuation 🙂

  2. Rémi | Répondre

    Coucou,

    Excellent article quand j’étais gamin, j’allais à Cedico le dimanche matin avec ma mère, super comme magasin il est remplacé par Ed puis Dia à la fin par Carrefour Contact (fermé un an après), le magasin était bien situé, c’était au centre de la ville, avec des appartements et des parkings autour.

    J’allais dans le magasin Champion quand j’allais mes vacances chez ma grand mère. Il était plus hypermarché que supermarché, il y avait un café, un coiffeur, la Poste,… La ville de Lens l’a détruit car il devenait très vieux, rénover coûtait plus cher que fabriquer un nouveau hypermarché.

    Voici mes souvenirs des magasins qui ont disparu

  3. CLAUDE SIEBERT | Répondre

    coucou, je cherche une trace de l’adresse d’un magasin « les laiteries parisiennes », qui existait dans les années 1960, à Vincennes il y en avait une dans la rue de la Prévoyance, côté pair ou impair ?? je n’ai pas trouvé trace de l’enseigne – merci

    • Sarah |

      Moi j’étais à Daumesnil pas loin les senteurs du café dans ma rue par contre on allaient faire les courses à Mamouth

  4. Clipo | Répondre

    Aaaah oui ! Perso j’ai connu Major (disparu) et Stoc (disparu) , c’est devenu un Champion, puis un carrouff market

  5. Bonjour, j’ai bientôt 50 ans et ai été « bercé »dans les années 197/80 par la grande distribution, qui était en plein essor; j’adorais surtout « Mammouth », que je prenais pour une véritable caverne d’Ali_Baba, par la profusion de produits !!! Chez « Mammouth », on trouvait même des bonbons au poids, le rêve pour le gamin que j’étais !!!
    L’enseigne « Prisunic » était très sympa aussi.

    • philippe de |

      Bonjour, en effet ma femme a grandie rue de la prévoyance a Vincennes et elle confirme l’existence de cette épicerie côté impair situé à côté d’une boucherie

  6. JEAN MICHEL WATTRELOS | Répondre

    bonjour, je recherche l’adresse de la direction des ressources humaines
    des dock du nord, j’y est travailler dans années 73/74,au magasin gro qui étais
    a Lille sud a l’époque
    afin de compléter mon dossier retraite
    pouvais vous aider merci d’avance

    • Khoudsi Boumediene |

      Je pense que c’est sur la madeleine rue générale de gaule

  7. Faboulus | Répondre

    Je me souviens d’un chat noir et blanc avec un plâtre et une autruche cela s’appelait téléchat

  8. Ju | Répondre

    Je me souviens très bien qu’au Mammouth d’Auxerre, on avait eu droit à des animations avec Carlos et Karen Cheryl dans les semaines qui ont suivi l’ouverture! Toute une époque…

  9. Ced | Répondre

    Salut,

    Un souvenir énorme pour moi : le Rallye de Brest! Je savais même pas que c’était le premier Rallye! Depuis tout petit j’y faisais mes courses! Je me souviens du « plein » du samedi avec mes parents. A l’époque on ramenait les bouteilles à la consigne. Le rayon micro ordinateur à droite en entrant dans un coin sombre pas très loin d’un coin encore plus sombre, celui des télés/magnétos/chaînes hifi. A l’époque de Noël c’était génial, y avait des automates dans toute la galerie marchande. En face des ascenseurs on y trouvait un bassin et des fontaines avec des bancs autour. Ce bassin était parfois recouvert d’une scène pour y mettre des expos et la scène principale des décos de Noël. Je me souviens d’une expo sur le Titanic, ils avaient une réplique de la proue du bateau sur cette fameuse scène.

    Ça m’a fait tout drôle quand c’est devenu Casino. C’était la fin d’une époque pour moi.

    Depuis plus de fontaines, ni d’expos en tout genre et encore moins de décors de Noël. Dommage. J’y fais encore mes courses aujourd’hui et avec mes enfants!

  10. Erico | Répondre

    Il manque aussi les supermarchés, hypermarchés AS ÉCO disparus fin des années 80
    AS ÉCO L’as des économies !

  11. Fabien Fournier | Répondre

    Il y avait aussi Euromarché et Monoprix (dont ils en subsistent encore quelques uns )

  12. Fabien Fournier | Répondre

    Il y avait aussi Euromarché qu est devenue Carrefour et Monoprix (dont ils en subsistent encore quelques-uns ).

  13. frédéric | Répondre

    Bonjour. tout simplement génial le site et cette page me fait me rappeler du codec 2000 de mon enfance, aujourd’hui remplacée par un Intermarché. Vous avez oublié Euromarché, qui était un gros concurrent de Carrefour avec des magasins de grande dimension.

  14. René | Répondre

    Il manque des supermarchés disparus:
    SUMA
    EUROMARCHE
    CONTINENT
    MONTLAUR
    RADAR
    NORMA
    ED ou EUROPA DISCOUNT
    et je dois en oublier

  15. guy plessy | Répondre

    en 1976 au rachat de la societe berthier saveco jean hass cree la societé as eco avec 2 magasins auxerre et trappes elancourt il ouvrira plus tard le premier hyper intra muros de paris au quartier des halles beaubourg ce magasin ouvrira 24 h sur 24

  16. Béatrice | Répondre

    Dans mon enfance, j’ai connu les Radars super et géant, goulet Turpin, Codec, euromarché, mammouth, rallye, petit Casino, Félix potin, prisunic, Monoprix

  17. Iciomago | Répondre

    Bonjour,
    Coop
    Gentil
    Economats
    spar

    • Courgette |

      Bonsoir,
      Spar existe encore. Il y en a un à Noirmoutier

  18. Didie | Répondre

    Ahhh Les vieux supermarché, je me rappelle quand j’étais gamine c’était la super classe quand un mega hyper marché flambant neuf débarquait et qu’on trouvait notre vieux Mammouth un peu pourri! Et voilà à 41 ans je donnerais n’importe quoi pour revoir le centre ville de ma ville datant de 1990 ou bien déambuler dans un Codec, un Euromarché!!
    Une marque pas très connu mais que j’ai eu un supermarché Lion!! Il remplaçait le Codec et n’est pas resté longtemps (2/3 ans) et a été remplacé ensuite par Champion.
    Encore plus rare : dans ma ville de Thionville dans le 57 nous avions un hypermarché qui s’appelait Geric et était uniquement en son genre car c’était les commerçants de la ville qui l’avaient créé : il était de belle taille pour l’époque et toutes les caisses étaient séparés : une caisse pour les produits d’entretien, une autre pour l’épicerie, une autre pour les vêtements etcetc. Et puis en 1995 Continent a racheter l’hypermarché MAIS la grosse galerie commerciale est toujours Geric! Et en 2022 : Geric existe toujours !! Carrefour a remplacer Continent mais la galerie s’appelle toujours Geric et tout le monde dit toujours on sa faire les courses à Geric

  19. Catherine | Répondre

    Bonjour,

    Moi j’ai connu Sodim, à Cannes-la-Bocca, dans les années 70/85.

  20. cailleau | Répondre

    et les magasins UNA alors , racheté par CODEC dans les années 1980

  21. Greeee | Répondre

    Iciomago
    MERCI,,
    Sur Orléans il y avait ’’ baroud’’ devenu Auchan depuis bien longtemps mais au même endroit..

    • knoumkoufou |

      Le Baroud de St Jean de la Ruelle, mon premier hyper, une véritable découverte !

  22. Miko | Répondre

    Je suis arrivé ici en cherchant à propos des magasins UNA. L’un d’entre eux était tenu par les parents d’un copain collégien avec moi dans les années 58-60 à Bletterans dans le Jura. Autre souvenir de la même époque, dans la même bourgade, le magasin ‘J’ (devise publicitaire : aux magasins J, j’y gagne), tout près du collège ; il était tenu par le père d’un Monsieur devenu agent immobilier avec qui j’ai été en affaires. J’ignore à quelle l’enseigne J a été rattachée (peut-être Casino après diverses évolutions, car il me semble que J était chapeauté par le groupe CEDIS de Besançon qui a dû être ‘adopté’ par Casino).

  23. Ossa | Répondre

    J’ai toujours vécu en Belgique où y a eu aussi beaucoup de changements avec la grande distribution. Il y avait les GB qui étaient assez généralisé sur le territoire qui a été racheté par Carrefour. Les Nopri aussi…
    Toute une époque. Et quand j’allais voir ma grand-mère dans le jura on allait chez Stoc. C’était un événement à chaque fois pour moi parce qu’il y avait plien de choses qu’on n’avait pas en Belgique comme des Kangoo,… Des souvenirs ! Tellement que j’ai même racheté une reproduction d’autocollants de Stoc de l’époque que j’ai collé sur ma voiture de collection qui a 40ans.
    Merci pour ce site… Beaucoup de beaux souvenirs sont dedans.

  24. Jialin | Répondre

    Bonjour ; je me souviens d un centre commercial : SUPER M à EVRY , est ce que quelqu’un aurait des photos de ce supermarché et de sa galerie ? Ça me ferait vraiment plaisir .

  25. TOUSCH MICHELLE | Répondre

    dans mes souvenirs il existait un magasin de bricolage à Nancy (54) qui s’appelait Martin fourre-tout (années1950/1960) quelqu’un s’en souvient- – il ?

  26. Dulongpont | Répondre

    Baroud a La Défense le premier
    Supermarché du quartier parmi
    Les bulding

  27. fred2lens | Répondre

    vous oubliez rond point aussi

  28. NEVEU | Répondre

    Il y avait aussi les magasins concorde

  29. ROSIE | Répondre

    EUROMARCHE …

  30. En 45 ans de grande distribution , en commençant par manutentionnaire pour finir cadre supérieur , en ayant parcouru les 3/4 de la France avec 29 déménagements , je peux vous assurer que j’ en ai connu des dizaines d’ enseigne pliant bagage suite a des rachats a outrance …. Dernier en date , le dynamitage du groupe Casino ( filiale Rallye) par un grand incompétent nommé Jean Charles Naouri …. Et j’ en ai connu bien d’ autres et comme me dit mon entourage ,  » Avec toute cette mémoire , tu devrais écrire un livre  » …. De fait , j’ y penses très souvent mais étant très bavard , ça pourrai être quelques tomes . De plus , ne pardonnant pas facilement , je penses que je n’ hésiterai pas a citer des noms, autant ceux qu’ y on contribué a l’ évolution du commerce , MAIS surtout ceux ayant ‘ flingué  » de très belles entreprises a des fins financières personnels et ils ne manquent pas … Salutations a tous .

  31. Désolé pour les quelques fautes que je n’ arrive pas a corriger .

Partagez votre souvenir

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*