Biscuits Bamboula de St Michel

Les biscuits chocolatés de St Michel ont disparu dans la fin des années 90 avec la vague de politiquement correct qui a frappé la décennie. La mascotte était un petit africain habillé en léopard (un peu cliché donc…) si en plus on appelle ça « Bamboula » ça devient franchement raciste. N’empêche que c’était super bon…

biscuits Bamboula

Voici une publicité Bamboula datant de 1988 :

Apparemment, St Michel a sorti des biscuits similaires désormais appelés “sablé de Retz” au chocolat. (merci aux vieux qui commentent 🙂 )

A propos de Malisz 332 Articles
Fournisseur de bonheur depuis 1982, Vincent est également champion du monde de Chifoumi. Retrouvez le sur Twitter : http://www.twitter.com/malisz

11 Commentaires

  1. Je comprends qu’on puisse être choqué quand on est noir et se sentir rabaissé, mais faut voir aussi un peu le second degré et pas trop de parano, moi ce petit personnage sympathique, je le prenais au deuxième degré, c’est comme quand on représente les français avec la moustache et le bêret ça correspond à rien, c’est cliché au possible, mais on s’en amuse.

  2. Et Pépito et Banania c’est pas raciste aussi ? Tout ça parce que les gens ne comprennent pas le second degré, c’est triste…. J’ai testé les sablés de Retz, et c’est pas exactement la même recette malheureusement.

  3. Et un Français blanc en culotte courte qui s’appelle Pierre qui porte le béret avec un saucisson à la main vantant les mérites du 100% pur porc…rien de plus raciste alors! Racistes sont les frustrés qui refusent de voir en face la culture, l’histoire, l’évolution,…

  4. Bonjour,
    Ceux qui pensent que c’est raciste n’ont très certainement jamais ouvert les bande-dessinés, une parodie d’Astérix sauce année 80 avec des trolls, des vaisseaux spatiaux et des femmes venus de l’espace. Un ton absurde et décalé très loin des idéologies.
    Et je connais l’auteur, il faut être sacrement cinglé pour penser qu’il est raciste ><
    A l'époque "bamboula" voulait dire "faire la bamboula" et, dans la bd, il y a aussi des blancs, et Bamboula a des super-pouvoirs de types DragonBall Z. Je suppose que c'est raciste ?

  5. C’est clair, ce n’est pas pareil, les Sablés de Retz au chocolat, et c’est dommage !

    Quant au débat raciste/pas raciste, je suis d’accord avec les personnes qui disent qu’on crie au racisme pour tout et n’importe quoi. Certes, ça ne doit faire plaisir à un black de se faire appeler Bamboula, mais moi je me faisais appeler « cachet d’aspirine » quand j’étais gosse tellement j’étais blanche et cernée (et ça n’a pas changé, mais on ne m’appelle plus comme ça ! 🙂 ).
    Et je suis d’accord que c’est pareil avec les Pépito ou encore les bananes Chiquita.
    Quant à dire « tous les africains n’ont pas un os dans le nez et un pagne léopard », ah? parce que toutes les bretonnes ont une coiffe et une robe noire avec de la dentelle ?
    Il y en a plein des exemples de ce style, mais si on se moque gentiment des bretons ou des basques ou des corses ou des alsaciens, etc, on est juste de bons plaisantins, par contre, on se moque gentiment des africains quels qu’ils soient, et hop ! racisme !!
    C’est magique !

  6. Je cite « N’empêche que c’était super bon… »
    Votre article est complètement raciste. (Le racisme c’est mal je vous rappelle)
    Pourquoi en reparler ? Vous faite revenir à la surface des choses d’un autre âge.

  7. Tu fais un biscuit appelé bamboula, tu as touche pas à mon pote au cul… tu fais une pub couscous garbit (c’est bon comme la-bas dis)… tu as la ligue Arabe, une jeune femme qui se lave (obao)…tu as les féministes, un chien qui traverse la moitié du monde pour rejoindre sa maitresse pour les vacances, il va y avoir la SPA, mais j’ai pas encore entendu gueulé la ligues des mecs musclés et tatoués pour incitation à la haine raciale avec la pub de parfum invictus ou la’association des vendeurs de canapé lorsqu’un mome fait pipi dessus. Euhh amis des bêtes vous dites rien pour Maurice qui a bouffé tous les choco-suisses …ah merde Suisses et chocolat ont va avoir les helvètes sur le dos pour avoir fait un cliché… sérieux où est l’époque où l’on pouvait dire qu’une personne de couleur de peau était noire sans qu’on vous saute à la gorge, qu’un belge est con qu’un suisse est mou, qu’un français est râleur et mauvais en sport. qu’un gay est un pédé (voir l’étymologie du mot avant qu’on me trucide sur place)… Je regrette le temps de la dérision, de l’auto dérision, du parler vrai, du parler franc et surtout sans animosité ni racisme… Euhhh je vais passer pour un con mais discrimination positive, rien ne vous choque à moins que je ne sois vraiment un raciste et anti démago… Ah ce demander qui crée l’antagonisme, les fausses victimes ou les vrais tortionnaires. Pour info mon meilleur pote est black, je l’appelle blanchette et lui m’appelle connard et on s’aime comme quoi……

  8. J’adorai ces biscuits,ils étaient trop bon et le personnage mignon. Quand ils ont disparu j’ai était très triste…et je le suis encore plus depuis que je sais le pourquoi… Y a vraiment des gens qui voit le racisme partout, pff.

  9. Cyrille a tout dit…

    En réalité ceux qui pleurent et portent plainte à longueur de temps sont en fait le vrai problème.
    Avant les gens ne voyaient pas le mal sans raison, aujourd’hui si et qu’est ce qui a changé entre temps ? Les mentalités, les gens sont devenus calculateurs, profiteurs, manipulateurs de manière bien plus forte et massive que jamais auparavant, comme ces gens sont les plus tordus, alors ils pensent tordus et prêtent aux autres des vices qu’eux seul ont.

    Ca me rappelle quand je sortais avec une noire, cette communauté pleur à longueur de journée au racisme, ils volent on les arrête les policiers sont racistes, ils insultent les gens les gens les méprisent ce sont encore des raciste etc etc..
    Et bien pourtant dans la rue quand nous nous baladions main dans la main, JAMAIS je n’ai entendu un blanc ou une blanche nous insulter ou lui dire des horreurs, en revanche de la part d’antillais, de sénégalais, d’ivoiriennes… alors là…. c’était au minimum 1 à 2 fois par jour les insultes, les tchips, les médisances, ou à voir du profit ou de l’esclavage dans la relation ou que les mecs noirs trouvaient que c’était irrespectueux envers les noirs de préférer un blanc…

    Nous avons les maghrébins qui exigent que la France se plient à LEUR secte religieuse, à leurs coutumes, mais c’est la France la pute, la raciste et blablabla.

    Comme je le dis, ceux qui pleurent le plus avec leurs associations sont les pires des pires, donc ils pensent que les autres sont comme eux, mais qu’ils se rassurent c’est impossible et heureusement pas le cas mdr.

    Au fait c’est quand qu’on peut racheter des tête de nègre à la boulangerie, nan parce que changer ça ca prouve qu’il y a un problème mais pas celui qu’on crois.. un peu comme ces gens qui appellent les noirs « blacks » parce que « noirs » c’est raciste ptdr n’importe quoi… pauvre monde.

  10. Les biscuits bamboula n’ont pas disparu à cause du « politiquement correct » mais d’une affaire bien plus sordide. Celle du “Village de Bamboula“, sponsorisé par la biscuiterie St Michel dans le Safari Park de Port-Saint-Père, près de Nantes, où une immense statue accueillait les visiteurs.

    A l’intérieur du parc, on pouvait découvrir la reconstitution d’un village africain, avec des « figurants » ramenés dans des conditions juridiques assez floue de Côte d’Ivoire en tenue traditionnelle (avec évidemment des femmes africaines aux seins nus figurant sur les publicités du parc), y compris les enfants, qui travaillaient sept jours sur sept sans Sécurité sociale ni vrais salaires. En clair un zoo humain, dans la plus ignoble tradition coloniale (si vous vous intéressez à la question des zoo humains il y a de quoi vous renseigner sur la toile, c’est bien glauque).

    Cette abomination a attiré finalement l’attentions du Syndicat des Musiciens qui mobilise les médias et crée un collectif qui regroupe diverses associations humanitaire et anti-racistes.

    La polémique enfle tellement que le parc est fermé, suite à cela, la biscuiterie St Michel fait une prise de conscience et décide d’abandonner la mascotte et la fabrication des gâteaux en question. Mais vous pouvez penser que c’est juste la faute du politiquement correct si vous voulez.

    On ajoutera quand même que le terme Bamboula utilisé comme injure raciste est certifié dès la fin du XIXème siècle…

  11. De plus les expressions « politiquement correct »ou « point godwin » sont utilisées par les pires extrémistes, conscients ou pas, afin de clore un débat alors qu’ils sont à court d’arguments décents. Réclamons le droit d’être CORRECTS envers les autres, tous les autres. Il est beau d’être correct. Méfions nous plutôt de ceux qui emploient ces expressions, comme ceux qui se disent « décomplexés » parce qu’ils dépassent les bornes. On n’était pas surpris car on était enfants, c’est normal. Mais il faut grandir maintenant que l’on peut réfléchir un peu, et ne pas admettre ce qui peut blesser les autres, par simple respect… De soi-même.

1 Rétrolien / Ping

  1. Les biscuits Bamboula… – saint michel – Nourriture années 80 et 90 | Digital Ashram

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*