Atari Lynx

Cette console portable me faisait rêver ! A l’heure où la Game Boy n’affichait qu’un écran noir et blanc, la Atari Lynx avait largement de quoi séduire avec son écran couleur (la première avant la Game Gear de Sega) et quelques jeux en fausse 3D.

Par contre, bonjour le poids lourd et je ne vous parle pas de la surconsommation de piles Alcaline ! Pour finir un jeu, il valait mieux se brancher sur le secteur… donc aucun intérêt de l’emporter au collège pour faire son intéressant ; si ce n’est pour psychoter comme un malade de peur de se la faire voler.

A l’époque, la machine était déjà en avance sur son temps. On pouvait inverser l’écran pour jouer en tant que gaucher et jouer jusqu’à 8 joueurs en réseau. Le nombre de joueur en France quoi…

Cette console était affichée à un prix assez exhorbitant d’environ 1 500 francs il me semble ! J’allais donc au Mammouth du coin pour jouer pendant que mes parents faisaient les courses. J’avais également essayé de la gagner pendant l’émission Micro Kids à la rubrique « Trucs et Astuces » mais en vain.

La console est sortie en 1990 pour être retirée des ventes 5 ans après. Faut le dire, les jeux étaient bien pourris. C’était il y a 20 ans.

13 Commentaires

  1. Prix gonflé à bloc, jeux pourris = non merci. La Game Boy était bien plus intéressante malgré l’écran qui te niquait les yeux. Dans le genre «  »concurrence » », y’a eu la Supervision aussi, inutile de dire qu’avec ses 10 jeux minables elle n’a pas fait long feu… 😛

  2. Collector !
    J’en ai eu une qui a vite des soucis, échange et hop ! une deuxieme toutes neuves.
    Elle est encore chez moi mais ne marche plus.
    Dans le même genre j’ai une Atari 2600 encore dans son carton d’origine avec quelques jeux.
    Faudra que je la resorte pour faire des parties endiablées de Space Invaders et de Centipede.

  3. J’en ai plusieurs avec toute une collection de jeux, et même si certains jeux sont moyens, il y en a des géniaux : Rygar, Toki, Rampage et Batman returns en font parti mais aussi Gates of Zendocon, Shadow of the Beast, Xenophobe … elle n’a pas eu le succès mérité, et à l’époque,encore plus qu’aujourd’hui, une console qui ne marche pas peine à être fourni en jeu.

  4. Le must de l’époque… Warbirds, ses combats de coucou de la guerre de 14 en 3D et en réseau, Blue Lightning et son animation pseudo3D hyper rapide et fluide, Rygar, Shadow of the Beast, Toki, Xenophobe, California Games! A des milliards de kilomètres de la pauvre Gameboy… Problème : Atari n’a soutenu que trop tardivement la console, les éditeurs ont hésité à développer dessus.
    Son gros point faible : l’autonomie et la taille de la première version.

  5. Quelques bons jeux en effet, comme « California Games », « Shadow of the Beast », « Rampage », voire un de ses plus célèbres, « Ninja Gaiden », mais la plupart étaient nuls, d’encore moins bonne qualité que ceux de la console portable bas de gamme « Tiger » (« La force est dans ta poche »).
    Sega avait tenté un bon coup avec sa console portable en couleur Game Gear! Mais là encore, les inconvénients en ont eu raison: encombrante pour une console que tu peux emmener partout, et très gourmande en consommation… Dommage!
    Les seules qui auront vraiment percé restent la Game Boy (cultissime, avec de bons jeux comme les Mario, « Duck Tales », et surtout le très légendaire « Tétris ») et la PSP

  6. J’ai eu la chance d’en posséder une… mais c’est clair que tout le budget piles empêchait d’acheter des jeux. Lol.
    Batman returns était excellent mais fallait s’accrocher pour le finir (bien plus dur qu’Arkham city….).
    En portable qui déchirait tout j’ai eu la chance aussi d’avoir une PC ENGINE Pocket et là c’était de la bombe qui enterrait toutes les machines (voire les consoles de salons)

  7. California Games, c’était mon préféré (surtout le BMX et le surf). Sinon, j’avais un jeu d’avion (Blue Lighting), Miss Pacman, Xenophobe…
    Je me rappelle avoir eu deux versions de la Lynx. La première était un peu plus grande. Elle a rendu l’âme alors qu’elle était toujours sous garantie. J’ai reçu celle représentée sur la photo en échange (un peu plus compacte, même si elle est tjs plus encombrante qu’un Game Boy).
    Je me souviens qu’à la fin, l’alimentation sur secteur ne fonctionnait plus et que la console bouffait tellement les piles que c’était un frein au jeu.
    Bon souvenir quand même !

2 Rétroliens / Pings

  1. Les tweets qui mentionnent Atari Lynx - Coup de vieux -- Topsy.com
  2. Delta Airlines et les consignes de sécurité années 80 - Coup de vieux

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*